Vignolis - Coopérative du Nyonsais

Production

Maîtriser son avenir 

 

Une production variée

La Coopérative du Nyonsais joue un rôle prépondérant dans la collecte et la transformation des produits agricoles des exploitations adhérentes de sa zone de production pour assurer un revenu décent à ses producteurs et préserver le terroir du Nyonsais auquel ils sont très attachés.

Historiquement, ce sont les oléiculteurs qui, en 1923, se sont regroupés pour mutualiser l’outil de production et créer un moulin à huile et une conserverie d’olives.

L’activité vinicole a été créée en 1925 par ces producteurs également producteurs de raisins. L’objectif, préserver le savoir-faire des producteurs et porter au plus haut la qualité de leurs produits avec leurs marques Nyonsolive, La Nyonsaise et Nyonsfruit.

 


L’exception de la cueillette, aux tartinables d'olives AOP de Nyons

La coopérative du Nyonsais est le leader de la production d’olive et d’huile d’olives de NYONS AOP. Elle collecte la production de près de 110 000 oliviers sur les 260 000 de la zone d’appellation soit plus de 50% de la production, 50% des surfaces et du nombre d’arbres et commercialise ses produits sous la marque Nyonsolive.

 

Un processus performant pour des produits d'exception !

Les installations techniques sont parmi les plus modernes et performantes de France pour garantir une qualité optimale à ses produits d'exception. La Coopérative du Nyonsais est le seul moulin français à être certifié suivant le référentiel IFS (International Food Standard).

L’importante capacité de réception des olives (jusqu’à 70 tonnes par jour) permet en moins de 48 h de traiter la récolte du jour. Les olives sont livrées en fin de journée après la cueillette, elles sont effeuillées, lavées, équeutées, triées puis calibrées, le lendemain matin. 

Le trieur optique, dernière acquisition de pointe de la Coopérative, permet la bonne orientation de l'olive vers la conserve ou le moulin en fonction de ses caractéristiques (couleur,aspect extérieur, de sa peau et texture). 

La calibreuse a un débit de 10 t/h et sépare les olives de gros diamètre destinées à la conserve et olives de table, de celles de petit diamètre qui retournent à la production d’huile d’olive.

Les olives de conserve sont réceptionnées dans des bacs de 300 kg remplis d’eau salée pour la désamérisation et la conservation. La coopérative dispose d'une capacité de stockage de 350 T en salle climatisée.

Le moulin de la coopérative du Nyonsais est un moulin de type continu avec un broyeur, 6 bacs de malaxage de 1000 kg chacun, un décanteur centrifuge pour séparer l’huile des grignons et une centrifugeuse pour séparer l’eau de l’huile ; tout le processus est piloté et programmé par ordinateur.

Ce procédé de fabrication permet d’obtenir des huiles extraites à froid (à moins de 27°C de température pour conserver les vitamines et les arômes) ; le débit est de 5 000 kg d’olives par heure. Les huiles sont stockées dans des cuves en acier inoxydable dans lesquelles elles sont conservées à l’abri de l’air (sous gaz neutre) en salle climatisée.

Notre capacité de stockage en huile est de 250 tonnes.

Un conditionnement qui préserve le meilleur des produits

Le conditionnement des huiles et olives est réalisé sur place grâce à notre matériel de conditionnement et ce :

- pour les olives : en barquette plastique, sachets ou seau saumure

- pour les huiles : en bouteille verre ou BIB (BAG IN BOX).

 Olives noires de Nyons, Huile d’olive de Nyons, tartinables font partis de la gamme Nyonsolive.

 


L’exigence des vendanges, à la vinification

La coopérative du Nyonsais dispose de 2 sites de vinification :

  • l’un à Nyons pour les vins en Cru Vinsobres CÔTES-DU-RHÔNE Villages, CÔTES-DU-RHÔNE et les vins IGP (Indication Géographique Protégée) qui représentent environ 50 000 hl de production annuelle.
  • l’autre sur la commune des Pilles exclusivement dédié à la production de vins de pays des Coteaux des Baronnies notamment en cépages (Chardonnay, Cabernet, Sauvignon, Merlot, Syrah) pour une production d’environ  12 000 hl.

Les vignes sont implantées sur les coteaux des Préalpes car le terroir du Nyonsais et des Baronnies est accidenté. Son climat spécifique permet d’obtenir des raisins de grande qualité pour la production d’une gamme de vins riche et variée.

Les techniques de vinification utilisées permettent en fonction des sélections parcellaires, des cépages et des appellations d’obtenir des vins fruités et gouleyants ou des vins de garde, et d’offrir ainsi une large palette de vins en bouteille ou en BIB à un public de connaisseurs.

Les 1400 Ha de vignes exploités par les vignerons se sont regroupés sous la marque La Nyonsaise.

 


Les vergers

Les gels de 1929 et 1956 ont modifié la structure de la production locale. En 1962 d’une production basée sur l’olivier et la vigne en complémentaire, la tendance s’est inversée avec un développement en parallèle de cultures fruitières (abricots notamment). C’est pourquoi, dès 1930 la coopérative a ouvert une activité fruitière en plus de celles dédiées au vin et aux olives.

Là où les activités viticoles et oléicoles nécessitent des investissements importants et onéreux en moyens de production, stockage et conditionnement pour être utilisés 1 à 2 mois par an pendant les récoltes, nous avons adhéré depuis 6 ans à RHODACOOP qui commercialise nos productions fruitières, ce qui limite notre activité à l’agréage des lots et à leur réfrigération avant le transport au centre de stockage et de conditionnement.

Les fruits récoltés sont en majorité les abricots, variété très goûteuse «l’ORANGER DE PROVENCE», mais également les coings, les prunes, les cerises…